Le triangle de création

un homme chauve et une femme très chevelue de dos. La réactivité, acquise grâce au triangle de création, a été essentielle dans cette prise de vue

Ne pas confondre la fin et les moyens

Si vous avez encore du mal avec les réglages de votre appareil photo j’ai une bonne nouvelle pour vous : grâce au triangle de création, ça ne vous empêche pas de faire de belles photos !

Lorsque je reçois de nouveaux élèves, débutants ou un peu plus avancés, ce que je constate rapidement, c’est que la plupart du temps, ils sont véritablement obsédés par les réglages de leur appareil photo.

photographe réglant son appareil

Je le constate notamment lors de sorties ou d’ateliers, où je les vois passer davantage de temps le nez collé dans leurs menus, molettes et boutons en tous genres, plutôt qu’à regarder le paysage autour d’eux pour essayer d’en tirer le meilleur parti.

Ils pensent sincèrement que la technique va leur apporter la solution pour créer une belle image.

Mais ce que font ces élèves, à ce moment-là, c’est de confondre la fin et les moyens, se préoccupant avant tout des moyens à mettre en œuvre plutôt que des raisons de les mettre en œuvre.

C’est prendre les choses à l’envers, ou, si vous préférez, mettre la charrue avant les bœufs : et ce n’est pas comme ça qu’on avance !

Apprendre dans l’ordre

Ma démarche pédagogique n’est pas celle-là.

Le credo de mon enseignement, c’est de dire que la technique est certes nécessaire, ne croyez pas que j’en doute un seul instant, mais qu’elle n’est ni un préalable, ni une fin en soi.

Aussi, plutôt que de parler du triangle d’exposition à un débutant, je préfère lui parler du triangle de création : sujet, cadrage, composition.

triangle de création

Au sommet, le sujet, et, sur une même ligne, le cadrage et la composition.

C’est par le triangle de création qu’il faut commencer, car même sans connaissance technique particulière, cela vous permet, si peu que vous vous appliquiez à la prise de vue, de produire des photos tout de suite intéressantes.

Ce qui a un double avantage :

  • C’est valorisant et donc ça encourage à vouloir aller plus loin
  • Ça encourage aussi à partager et, ce faisant, à recueillir l’avis d’autres personnes, source de progrès également.

Aussi, à une photo parfaitement exposée, je préfère une photo bien cadrée, bien composée et dont le sujet est clairement identifiable.

Agissez comme un photographe

D’ailleurs, avec la fiabilité des modes de mesure de la lumière et des modes d’exposition dont disposent les appareils modernes, l’exposition est correctement assurée dans la grande majorité des cas.

Certes, il peut y avoir des erreurs. Mais enfin, je ne commence donc pas mon apprentissage en parlant des cas où ça ne marche pas et en mettant mes élèves en situation de régler des situations extrêmes avant même qu’ils en connaissent les bases !

Dans le même ordre d’idée, le deuxième volet de mon apprentissage, c’est de faire aborder la photo sans complexe.

En essayant, en testant, en expérimentant, en se faisant plaisir, en étant attentif à son environnement, plutôt que s’engluer dans les réglages (cf. article sur la répartition des rôles).

Et pour ne pas laisser passer la moindre occasion de capter un moment intéressant.

Car aller de l’avant, c’est le moyen le plus efficace et le plus rapide pour progresser.

Si donc vous débutez en photographie, ou si vous avez un peu oublié les fondamentaux en cours de route, retenez ceci :

  1. Privilégiez le triangle de création sujet-cadrage-composition au triangle d’exposition
  2. Foncez, osez, n’ayez pas peur !

Cela vous encouragera à continuer et à ne vous poser les bonnes questions techniques qu’au bon moment.

Car bien entendu, les questions techniques devront être abordées. Mais seulement en temps voulu et juste le nécessaire.

Et uniquement pour se mettre au service de l’image que vous voulez créer.

Car c’est vous le(la) photographe, non ?

helen bartlett, photographe

J’aborde plus en détail la notion de triangle de création dans ma formation « Dans la peau d’un photographe ».

Pour en savoir plus, cliquez sur le bouton ci-dessous :

divider orange

Exercice

Faites plusieurs sorties photo avec votre reflex. Réglez-le avant de partir de la façon suivante :

  • ISO 200 s’il fait beau, 400 ou 800 si le temps est plus couvert ou que la lumière commence à faire défaut
  • Mode d’exposition sur P (Program)
  • Mode de mise au point autofocus

Puis ne touchez plus à rien !

Concentrez-vous uniquement sur les sujets que vous voulez photographier en cherchant le meilleur angle, le meilleur cadrage et la meilleure composition.

Et déclenchez en douceur après avoir entendu le bip vous annonçant que la mise au point est effectuée.

Et constatez le résultat : mises à part peut-être quelques photos floues, vos photos sont-elles techniquement si dramatiquement ratées ?

appareil photo tenu à bout de bras

divider orange

Derniers articles parus

Cadeau de bienvenue

page de garde débuter en photo

Vous débutez en photographie ?

Cette formation express est faite pour vous !

Téléchargez-la…c’est gratuit !

Cool, non ?

Nous sommes cools, mais pas fous : aucun spam avec nous !

page de garde débuter en photo

Cadeau de bienvenue

Vous débutez en photographie ?

Cette formation express est faite pour vous !

Téléchargez-la…c’est gratuit !

Cool, non ?

Nous sommes cools, mais pas fous :
aucun spam avec nous !

Vous pourriez aussi apprécier…

Le choix du fond

Des images valent mieux que 1000 mots ! Dans cet article sur le choix du fond, j’aimerais démontrer en quoi une méthode d’apprentissage de la

Un échec inévitable ! La notion de répartition des rôles entre le photographe et son boitier est rarement évoquée dans les formations sur la photo.

Ne pas confondre la fin et les moyens Si vous avez encore du mal avec les réglages de votre appareil photo j’ai une bonne nouvelle

Un beau défi ! Imaginons une seconde que lors de tes voyages, ou de ta vie quotidienne, tu consacres une journée à ne prendre des

Besoin d’un petit coup de pouce personnalisé ?

Demandez une consultation gratuite

Retour en haut