Comment déclencher un flash à distance

Pour certains, ou certaines, déclencher un flash à distance, sans fil ressemble fort à de la magie dont ils ou elles pensent ne pas pouvoir percer le mystère.

Pourtant, amis photographes, il n’y a rien de magique là-dedans : que de l’électronique, qui travaille pour toi, et rien d’autre.

Boîtier et flash doivent communiquer.

Pour faire simple, il n’y a qu’un seul principe à retenir : pour que ça fonctionne, il faut :

  • côté boîtier, un émetteur, dont le rôle est justement d’émettre un signal
  • côté flash, un récepteur, dont le rôle est de recevoir le signal qui provoque le déclenchement du flash (c’est pourquoi on l’appelle aussi « trigger », c’est à dire déclencheur en anglais).

C’est aussi simple que cela.

En photo, on utilise couramment 3 types de signaux : infrarouge, optique ou radio.

Dans ma formation sur le flash déporté, je les analyse évidemment tous les trois.

La liaison radio

Alors je ne vais pas refaire toutes les démonstrations ici, mais clairement, c’est la liaison radio que je recommande pour déclencher un flash à distance.

En effet, elle est beaucoup plus fiable, surtout en extérieur, et peut être utilisée à des distances beaucoup plus grandes (jusqu’à 100m, voire 8km !).

Concrètement, donc, comment ça marche ?

Tout d’abord, tu comprendras aisément que pour que l’émetteur et le récepteur communiquent et se comprennent, ils doivent parler la même langue.

Et pour ça, ils doivent être de la même marque : émetteur Yongnuo avec récepteur Yongnuo ou émetteur Godox avec récepteur Godox par exemple.

Côté boîtier

Ensuite, côté boitier, l’émetteur doit pouvoir te permettre de contrôler tes flashs à distance.

C’est ce qu’on appelle justement un « contrôleur », qui doit être compatible avec ton boitier.

Chez Godox, par exemple, on trouve le contrôleur XPro-N (pour un boîtier Nikon), XPro-C pour un boîtier Canon ou XPro-S pour un boîtier Sony, qui coûtent une soixantaine d’euros.

Tu trouveras toutes les références des matériels cités dans la description de cette vidéo.

Et le flash alors ?

Côté flash, il y a deux solutions :

Soit tu as un flash radio de la même marque que le contrôleur : il suffit juste de configurer la réception radio, intégrée dans le flash, via les menus.

Soit ton flash est d’une marque différente, ou n’a pas de réception radio intégrée : dans ce cas, il faut lui adjoindre un récepteur radio compatible avec la marque de ton flash.

Chez Godox, les récepteurs radio sont les X1R, suivis de la lettre de la marque du flash : N, C ou S. Ils coûtent une quarantaine d’euros.

Avec ça, tu es tranquille ! Ça fonctionne sans problème et les réglages sont très simples.

C’est clairement la solution adaptée à tous les types d’activité d’un strobiste.

J’en parle plus longuement et plus en détail dans ma formation sur le flash déporté.

Dans un prochain article, on voit comment régler boitier et flashs pour les synchroniser parfaitement.

Liens vers les matériels cités :

divider orange

Conseil

Si tu envisageais d’acheter un flash cobra, je te conseille très fortement
de choisir un flash radio compatible avec ton boitier.

Le flash et le boitier peuvent être de marque différente
(exemple : boitier Sony et flash Godox compatible Sony).

Tu y gagneras en facilité d’utilisation !

dessin de flash cool

divider orange

Derniers articles parus

Cadeau de bienvenue

page de garde débuter en photo

Vous débutez en photographie ?

Cette formation express est faite pour vous !

Téléchargez-la…c’est gratuit !

Cool, non ?

Nous sommes cools, mais pas fous : aucun spam avec nous !

page de garde débuter en photo

Cadeau de bienvenue

Vous débutez en photographie ?

Cette formation express est faite pour vous !

Téléchargez-la…c’est gratuit !

Cool, non ?

Nous sommes cools, mais pas fous :
aucun spam avec nous !

Vous pourriez aussi apprécier…

Le choix du fond

Des images valent mieux que 1000 mots ! Dans cet article sur le choix du fond, j’aimerais démontrer en quoi une méthode d’apprentissage de la

Un échec inévitable ! La notion de répartition des rôles entre le photographe et son boitier est rarement évoquée dans les formations sur la photo.

Ne pas confondre la fin et les moyens Si vous avez encore du mal avec les réglages de votre appareil photo j’ai une bonne nouvelle

Un beau défi ! Imaginons une seconde que lors de tes voyages, ou de ta vie quotidienne, tu consacres une journée à ne prendre des

Besoin d’un petit coup de pouce personnalisé ?

Demandez une consultation gratuite

Retour en haut